Retour de vacances, bilan, Azodyl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

par default Retour de vacances, bilan, Azodyl

Message par Invité le Lun 31 Aoû - 12:00

Bonjour à toutes et tous,

Après avoir trouvé une super nounou pour mon gros chaton et passé des vacances à peu près tranquille, c'était le moment de retourner chez le véto pour faire un nouveau bilan. Ouf, bonne nouvelle, les taux ont encore baissé (0,78 g/l d'urée et 25 mg/l de créa) du coup on se retrouve dans les normes hautes mais pas excessives ! Et deuxième bonne nouvelle, la véto m'a dit que je pouvais arrêter le Rénalzin, parce qu'en plus c'est impossible à administrer...
En même temps, j'ai fait ramener par des amis qui étaient partis aux USA trois boîtes d'Azodyl histoire d'essayer. J'en ai pour trois mois, je ferai un nouveau bilan et vous tiendrai au courant. Là encore les gélules sont énormes, je ne sais pas à quoi pensent les labos, tout le monde n'a pas des dogues allemands ! Cela dit, c'est moins grave que je ne le pensais, je ne sais pas en quoi est l'enveloppe de la gélule, mais elle glisse plutôt pas mal (mieux que le Rubénal en tout cas...).
Sinon, la véto m'a fait une ordonnance pour un générique du Fortekor, mais j'ai beaucoup de mal à trouver ça dans les pharmacies, même à Paris pourtant ! Joëlle si tu as des infos là-dessus, welcome.

Le moral va mieux, ça fait beaucoup de bien de voir nos efforts récompensés. Mais j'ai eu la chance que l'IRC soit diagnostiquée relativement tôt. Il faut vraiment informer les gens là-dessus, toujours observer son chat et connaître les comportements susceptibles de cacher une maladie. Moi par exemple, raisonnant en humain, j'étais content de le voir boire en me disant qu'il n'aurait pas de calculs et des reins en parfait état de marche... Une belle connerie. Du coup j'en parle à tous les gens autour de moi qui ont des chats pour les mettre en garde.
Et puis c'est aussi une leçon d'humilité cette maladie, parce que depuis que j'ai commencé à le gaver de cachets, je sens que mon gros chaton se méfie de moi, m'évite parce qu'il a peur que je l'approche pour lui donner encore une pilule... J'en souffre évidemment, mais le plus important c'est sa santé à lui. Je préfère qu'il m'aime moins mais qu'il vive mieux et plus longtemps. C'est une pilule dure à avaler aussi, pour moi cette fois !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum