balanoposthite polypes infectieux récidivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

par default balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Mer 16 Sep - 19:49

Bonjour Dr House
J'espère que vos célèbres diagnostics différentiels vont pouvoir trouver la cause des problèmes infectieux de mon chien!
Désolée d'être très longue mais je ne sais pas trier les infos importantes et celles évidentes pour vous.

Chien mâle entier Irish wolfhound de 21 mois

à 11 mois, il a une dermatite juvénile (limitée ventre et cuisses)
2 examens coloration fait à l'ENVA
traitement: hibitan
cède au traitement très rapidement

à 17 mois, je note des écoulements au niveau du prépuce, mais on me dit que c'est normal ..
1 mois plus tard, les écoulements sont tels que des gouttes jaunes-verdatres sont retrouvées sur le carrelage.

25 avril
1)traitement: local avec SMEGMA 1 semaine
et prolongé d'une semaine
2)traitement: SMEGMA et antibio RODOGYL
toujours aucune amélioration sauf que cela ne goutte plus par terre

en même temps, récidive de dermatite, reprise sans consultation du premier traitement.

3 juin
consultation à l'ENVA, patho reproduction
Le professeur F. me dit qu'il a vu bien pire ce n'est rien..
recherche de mycose
3) traitement: en attendant les résultats nettoyage local avec hydralin

24 juin
les résultats mycologiques ne sont toujours pas arrivés
le véto lui non plus n'est pas affolé par le pus et le pénis rouge.
il fait faire un antibiogramme et une sérologie brucellose
en attendant les résultats
4) traitement local hydralin et antibio KEFORAL 1g

résultats Antibiogramme:
staphylococcus intermédius
bacille gram neg oxydase positive
Sérologie brucellose : négatif
Toujours pas de résultats pour la mycologie (à ce jour non plus...perdu!)

En l'absence du professeur, je retourne voir mon véto de ville:
là, au vu du pénis très rouge+ pétéchies+ nodule, elle m'envoie en urgence à la clinique F d'Arcueil pour faire une endoscopie.
copie du compte rendu de l'endoscopie:
prépuce: la paroi dorsale du prépuce est parsemée de petits nodules de petites tailles, très réguliers et répartis de manière homogène.Le cul de sac prépucial est examiné minutieusement sur toute la périphérie.Il est lisse, régulier et aucun chien (???? si c'est chien qui est écrit il doit y avoir un lapsus) n'est identifié.
pénis: le surface est lisse et régulière à l'exception d'un nodule pâle surélevé situé dorsalement à gauche du pénis.présence de varices ventralement.
conclusion: mise en évidence d'un petit nodule pénien dont la nature inflammatoire est suspectée.absence de corps étranger visible.
copie compte rendu de l'analyse de l'échantillon:
présence de petits nodules répartis de façon régulière au niveau du prépuce ; présence d'un nodule pâle surélevé situé à gauche sur le pénis.présence de varices pelviennes également.
Un échantillon de très petite taille a été examiné;Il a intéressé une petite néoformation à croissance exophytique polypoïde limité par un épithélium malphigien muqueux nettement hyperplasique mais bien différencié, siège d'une exocytose marquée par de petits lymphocytes, des plasmocytes et également quelques polynucléaires neutrophiles.absence de critères architecturaux et cytologiques de malignité.
L'examen histologique confirme l'hypothèse clinique se polype fibro épithélial.Il s'agit d'une néo formation pseudo-tumorale de bon prognostic en principe après éxérèse chirurgicale complète, ce qui semble avoir été le cas ici, sous réserve néanmoins que le contexte inflammatoire chronique au sein duquel elle évolue habituellement soit maitrisé.

5) Traitement: pas de soins locaux pendant 8 jours pour éviter tout saignement, et
antibio AMOX..AC CLAVULANIQUE 500MG 1,5cp matin et soir pendant 15 jours

Il y a toujours du pus et le pénis est toujours très rouge:
de plus la dermatite est revenue, cela touche le ventre les cuisses,l'anus et le haut de la queue. c'est moi qui fait le lien entre ces 2 pathologies (même région géo), d'abord il a été balayé d'un revers à l'ENVA, mais j'ai collé un doute aux autres vétos.

6)traitement: double antibiothérapie: amox ac clav prolongé et ajout de MARBOCYL 80mg pendant 10 jours
nettoyage avec HIBITAN 5% dilué à 5ml par litre d'eau
Pommade FRADEXAM

De plus, le chien est devenu morose et a perdu l'appétit.
j'essaie alors en plus des fleurs de Bach, du TONIGEM (gemmothérapie) et PROPOLIS.5 jours plus tard, le chien a retrouvé joie de vivre et appétit ??? (tonique, fleurs, arrêt des antibio ...) mais l'infection est toujours bien présente.

7) traitement: en local cortisone en liquide (5 seringues préparée par la véto)
inquiétude de ma part sur l'antibiothérapie prolongée pour les reins, etc... d'où ma demande de nouvelles analyses:

analyses sanguine :
crea 12,4
urée 0,290
Glu 1,13
Alt 35
Alkp 67
Ca 104
TP 62

analyses urinaire
amm NH3 1,00 µmo
acide bil à jeun 6 µmo
2h après repas 9 µmo
élimine l'hypothèse d'un shunt ( race touchée , chien testé et indemne à 2 mois)

cystologie
rares leucocytes, rares hématies, absence de cellules vésicales, absence de cellules urétérales, absence de cellules rénales, présence de rares cylindres granuleux, absence de gains ou d'aiguilles de bilirubine, présence d'assez nombreux spermatozoides, présence de rares bactéries, absence de levure et filaments mycéliens.
lecture en polarisation:
assez nombreux oxalates de calcium dihydratés
biochimie urinaire:
densité 1,047
PH 7
nitrites nég
protéines 0,18
Glucose Absence
corps cétonique nég
urobilnogène normal
créatinine 59g/l
rapport protéines/créa: 0,1

8)24 aout: Traitement croquettes RC urinary SO pendant 2 mois, nettoyage avec Hibitan 1 fois /jour

hypothèse que les cristaux d'oxalates entraineraient cette inflammation

et enfin.....pour vérifier la présence de calculs, ce jour échographie abdominale:

foie, rate, rein, vessie: normal

surr G: N
surr D: NV
digestif: N
pancréas:NV
prostate:N 3,9cm lg X 3,9 cm DV X 4 cmDG symétrique, contour N, homogène , hyperéchogène
testicules:N
Absence d'adénopathie
aspect normal du fourreau + urètre pénien.

à l'examen du pénis ce jour, constat de nouveaux nodules, pénis très rouge au bout et également à partir de l'élargissement (frein)
9) traitement reprise du nettoyage et de la cortisone en pommade (Fradexam) en attendant d'avoir une idée.............me renvoie à l'ENVA

Il faut attendre 2 mois pour que les croquettes fassent effet sur le PH et les cristaux, avant de refaire une analyse.

Le chien a été privé de baignade dans la rivière pendant tout l'été, malgré la chaleur, car la véto avait peur que cela entretienne l'infection. mais, même sans baignade.......,

Faut il refaire une analyse mycologique de la muqueuse pénienne (première jamais reçue) alors que l'analyse d'urine montre qu'il n'y a pas de levure et de filaments?


Au secours... d'où peut venir cette infection résistante??


Merci d'avoir lu jusqu'au bout et merci de bien tout lister vos réflexions sur le paper-board avec vos gentils assistants.



Demain j'ai pris rendez vous avec un véto homéopathe , car j'ai lu sur internet que dans les cas de balanoposthite, l'homéopathie pouvait guérir et surtout était efficace contre les récidives.


Dernière édition par coolraoul le Jeu 17 Sep - 7:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Jeu 17 Sep - 1:41

Juste une question, votre chien, de grande race, à croissance longue, doit être quand même bien pubère maintenant, en tout cas suffisamment pour produire des spermatozoïdes, donc ma question est : est-il sexuellement excité et se lêche-t-il fréquemment le pénis?
Si oui, examinons le scénario suivant : le chien est stimulé par ses hormones sexuelles, la prostate également et produit en abondance sa sécrétion jaune verdâtre, ressemblant à s'y méprendre à du pus.
Le chien se lêche et provoque une inflammation de lêchage comprenant rougeur, ulcérations et nodules.
La coïncidence d'un impétigo du ventre et des cuisses, connu pour être fréquent autour de la puberté fait tout naturellement isoler dans cette région staph intermedius, hôte très habituel de la peau du chien.
Il est également très fréquent qu'un chien très excité par la présence dans le voisinage d'une chienne en chaleurs en perde appétit et joie de vivre, n'ayant plus qu'une idée ( freudienne ) en tête. Voilà, la boucle est bouclée, et si j'ai raison, une castration chimique par injection ou implant ( réversible rassurez-vous ) fera disparaître tous les symptômes. Si je me plante, j'efface le tableau, je cogite et je reviens.
Une chose encore, cette MST dont la sérologie est par bonheur négative n'a rien à voir avec bruxelles, mais est simplement causée par un microbe appelé brucella canis, il s'agit donc de la bruCellose, et les belges n'ont rien à voir là-dedans, encore qu'un flamand ne soit par nature jamais vraiment innocent...
Pardon Joëlle, mais mon coeur wallon saigne tout comme le pénis de ce brave wolfhound.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Jeu 17 Sep - 1:56

Encore deux chose, puisqu'elles me viennent comme ça:
Si le professeur F s'appelait Alain Fontbonne, ce serait une preuve supplémentaire que le monde est petit, ce qui n'a rien à voir avec votre problème, j'en conviens.
Bien que plus rarement impliqué dans les balanoposthites, l'herpes canin mériterait peut-être d'être considéré dans le diagnostic différentiel.
La double antibiothérapie ( j'utilise souvent celle que vous citez ) est vraiment une bonne idée, car elle est d'une efficacité redoutable, mais comme le prépuce est par définition un sac, il faut un traîtement assez long ( pas de risque pour des reins sains).
Oui, je sais, ça fait trois choses et j'avais dit deux, et alors?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par joelle le Jeu 17 Sep - 8:48

Je pensais que l'association puberté, freud et flamand te ferait fretiller et te flatterait! mais bon, tout le monde connaissant ta grande expérience (peut être dans ce domaine également), on imagine que tu n'as plus 20 ans et que ces souvenirs te perturbent.

Alors promis, je veillerais à ce que les bruxellois ne soient plus jamais accusés de semer leurs champignons sur les chiens.

Excuse moi CoolRaoul, d'être aussi légère alors que je te sais très inquiète au sujet de Corrigan.


avatar
joelle
Rang: Administrateur

Date d'inscription : 21/11/2004
Localisation : Haute Normandie

2ème animal : Lily-Cube arrivée à l'âge de 3 semaines avec son biberon
3ème animal : Noé un autre chat du voisin qui vit à 95% de son temps à la maison. Je tremble toujours pour lui
5ème animal : Whymper 17 ans IRC - Garou +ou- 17 ans IRC - Minette dit Miss Trotinette 16 ans IRC tous trois décédés
Bébé Léonard mort à 5 mois d'un accident - Mon petit Titou 2 ans enlevé et massacré - Poupouille chat du voisin qui vivait 95% du temps à la maison. Les 5% lui ont été fatal - Rouxdoudou recueilli à 6 ans et a vécu jusqu'à 12 ans un grand bonheur. Parti en quelques minutes d'une embolie pulmonaire.

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Jeu 17 Sep - 9:24

Merci !
Brucellose corrigée de suite, c'est même étonnant que je n'ai pas fait plus de fautes de copie avec tous ces mots un peu barbares pour moi... Pardon les Belges! Wallons, Flamands et Bruxellois.

Oui il est pubère et ce depuis la 1ère dermatite et il se léchait effectivement les pustules. Il se lèche régulièrement mais toujours sur l'extérieur mais il doit sans doute contaminer via le méat.
Il est excité assez facilement, adore aussi les mâles castrés ( il en a un en permanence à la maison )
Si la castration chimique fonctionne, faudra t'il le castrer pour éradiquer définitivement l'infection? je n'hésiterai pas une seconde pour sa santé mais ce serait dommage s'il n' y a pas de facteurs héréditaires à sa pathologie, car, malgré son jeune age, il est déjà primé en classe ouverte à la nationale d'élevage .

Les reins sont en bon état ( analyse et écho) mais il y a les oxalates: cette double antibiothérapie à nouveau n'est elle pas dangereuse dans ce cas?

Un prof à l'ENVA en patho repro avec un F.....les autres vétos consultés à ce jour le connaissent tous et prononcent son nom avec crainte et respect! ( comme pour House !) Par contre, si c'est vous, là, le monde serait non seulement petit mais Joelle aurait aussi fait très,très fort!

Oui, Joelle, malgré mon goût pour les plaisanteries, je suis vraiment très inquiète car ces pseudo-tumeurs peuvent devenir des "vraies" et cela dure depuis mars avril..

MERCI

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Ven 18 Sep - 0:40

Les cellules isolées de la biopsie sont quand même nettement inflammatoires et celà nous ramène au lêchage, donc je persiste dans mon idée d'essai de castration chimique, si ça marche, rien ne permet d'affirmer que celà recommencera ensuite, ni donc qu'il faudra le castrer chirurgicalement, et pourquoi pas d'ailleurs un essai homéo pour l'excitation ( j'ai évité la faute de frappe de justesse ), je n'ai rien contre, il y a parfois des résultats étonnants. Quant à une tumeur maligne à cette localisation et à cet âge, vraiment ce n'est pas la première hypothèse à retenir, et le vieux sarcome de sticker dont on ne parle plus beaucoup d'ailleurs, se guérit très bien...
Merci pour les excuses, je plaisantais bien entendu moi aussi, mais wallons et bruxellois ça suffira, pas d'indulgence pour les éleveurs de porc aux hormones et de poulets à la dioxine...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Ven 18 Sep - 8:29

Merci de votre réponse et merci de m'avoir rassurée (un peu). Je transmets à mon véto pour suivre vos conseils.Je vous tiendrai au courant de l'évolution de mon grand dadais.
voicidesfleurs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Ven 18 Sep - 17:17

Ma véto de ville a réagi de suite;elle est très ouverte à tous les conseils et suggestions. N'ayant pas l'habitude de traiter par castration réversible un chien aussi énoooorme, elle a pris contact avec les deux labos et le président du club de race, qui est également éleveur d'Irish mais surtout vétérinaire (F.M !!!!)

Si j'ai bien compris, les labo ouvrent le parapluie et se contentent des fiches officielles et mises en garde: le Suprelorin n'est pas connu comme inhibiteur de libido et les tests à ce sujet sont en cours. Son action est juste une prévention de la reproduction (diminution des spermatozoïdes) alors que le Tardak aurait une action plus importante sur le comportement. Le risque du Tardak est qu'il peut avoir des conséquences sur les surrénales et autres?? :oops:je ne me souviens plus... je suis virée !

La seule réponse très affirmative est celle du véto-éleveur-président du club des Irish qui recommande chaudement l'implant Suprelorin qu'il a déjà utilisé sur ce genre de chiens (il précise même que l'involution des testicules est assez importante, mais qu'au début il y a plutôt une aggravation de l'excitation, qui s'arrête cependant rapidement).

Ma véto est tentée de suivre la recommandation du spécialiste de la race mais m'a demandé de vous poser aussi la question en tant que spécialiste de la pathologie de la reproduction. Elle aurait aimé vous contacter et espère un appel de votre part (son tél est en possession de Joelle).

Elle précise également que sa balano posthite est vraiment très importante par rapport à toutes celles qu'elle a déjà traitées et qui ne présentaient pas autant de résistance ( d'où son acquiescement pour l'hypothèse du léchage). Snifff, elle, elle est inquiète...même si elle ne croit pas trop au sarcome de Sticker , elle a déjà eu 2 cas dans sa carrière. Elle est donc pour privilégier les pistes allopathiques énergiques car l'homéopathie risque de prendre plus de temps et laisser évoluer inflammations et nodules.


Encore milles mercis .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: balanoposthite polypes infectieux récidivants

Message par Invité le Sam 19 Sep - 1:16

Allons, ce sera ma seule intervention de la soirée, la journée a été rude.
Chère Coolraoul, je suis navré de vous décevoir, mais je crains bien que mon sacro-saint code de déontologie m'empêche rigoureusement de rompre l'anonymat de quelque manière que ce soit, même par vétérinaire interposé. D'ailleurs, retenez que mes interventions sur le forum ne sont en aucun cas des consultations, mais simplement les réflexions parfois utiles d'un observateur neutre qui précisément n'est pas influencé par la connaissance de l'animal ou de son propriétaire, je ne réfléchis que sur une présentation de symptômes et je vous livre ces réflexions, ce qui d'ailleurs m'est bien utile à moi aussi, car ce challenge constitue pour moi une sorte de formation continue, m'obligeant à tester sans cesse mes connaissances. Vous avez bien sur le droit de connaître certaines choses sur moi si vous le souhaitez : je suis belge (un scoop, non?), j'ai 24 ans de pratique canine, je suis loin de Paris, j'exerce en clinique, ma spécialité première c'est l'ophtalmologie, la seconde l'insémination artificielle ( si je me suis permis de citer le nom d'Alain Fontbonne, c'est simplement parce que j'ai fait cette formation sous sa direction à Maisons Alfort il y a plus de quinze ans ), mais la médecine générale me passionne énormément et le défi du diagnostic juste entretient chaque jour mon amour de ce métier.
Voilà pour moi, j'ajoute, et j'ai déjà eu l'occasion d'en discuter avec Joëlle, que je suis absolument ravi de la féminisation de cette belle profession, elle lui donne à mon sens davantage de sensibilité et d'empathie et nous change un peu de ce statut vieillot de "docteur-notable" qu'avait le vétérinaire (sauf les belges bien sur). A cet égard, remerciez votre vétérinaire d'avoir réagi avec intérêt à mon hypothèse, là où un confrère masculin se serait sans doute drapé dans sa dignité outragée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum