La SOFRES remet son sondage sur l’opinion des Français à l'égard de la souffrance des animaux sauvages

Aller en bas

par default La SOFRES remet son sondage sur l’opinion des Français à l'égard de la souffrance des animaux sauvages

Message par joelle le Sam 19 Fév - 16:46

La SOFRES remet son sondage sur l’opinion des Français à l'égard de la souffrance des animaux sauvages 17/02/2011 13:09 (Par Jean-Charles BATENBAUM)


la CONVENTION VIE ET NATURE a sollicité la SOFRES pour connaître l’opinion des citoyens face à un animal sauvage que la loi ne protège que lorsqu’il appartient à une espèce privilégiée


Actuellement la loi française reconnait que tous les animaux sont des êtres sensibles à la douleur. Mais la loi ne protège que les animaux domestiques contre les mauvais traitements.

Aussi, la CONVENTION VIE ET NATURE a sollicité la SOFRES pour connaître l’opinion des citoyens face à un animal sauvage que la loi ne protège que lorsqu’il appartient à une espèce privilégiée.



La SOFRES vient de rendre les résultats, le 14 février dernier, de son sondage effectué les 9 et 10 février 2011, auprès d’un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus.



La SOFRES a posé la question suivante : « Actuellement la loi française reconnaît que les animaux sont des êtres sensibles, mais la loi ne protège que les animaux domestiques contre les mauvais traitements. Personnellement, seriez-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt défavorable ou totalement défavorable à ce que la loi protège également les animaux sauvages ? »

Face aux mauvais traitements pouvant être exercés à l’encontre des animaux sauvages, plus de 8 Français sur 10 (87%) se disent favorables à la mise en place d’une loi pour assurer leur protection. Et parmi eux, plus de la moitié (55%) adhèrent fortement à l’opportunité de la mise en place de cette loi.

Selon les résultats du sondage, on peut observer quelques disparités selon le profil des personnes interrogées :

Ainsi, parmi les plus jeunes Français (de 18 à 34 ans), plus de 6 sur 10 se disent très favorables à la mise en place d’une loi, soit 10 points de plus pour les 25/34 ans (65% pour 55% au niveau national) et 7 points de plus pour les 18/25 ans (62%).

Au niveau des catégories socioprofessionnelles, les classes modestes se déclarent plus largement favorables à la protection des animaux sauvages par la loi. Ici encore, ils sont plus de 6 sur 10 (64%) à se dire très favorables soit 9 points de plus que le score national. Plus précisément, 65% des ouvriers et 61% des employés se disent très favorables pour 52% des inactifs et 50% des PCS+.

Par ailleurs, sur le plan politique, seuls les sympathisants d’extrême gauche (Lutte Ouvrière et Nouveau Parti Anticapitaliste), du Front de gauche (Parti Communiste et Parti de Gauche) et d’Europe Ecologie – Les Verts soutiennent plus largement l’hypothèse de cette loi avec des scores respectifs de 60%, 65% et 63% (très favorables). En revanche, l’appartenance politique ne suscite pas de rejet particulier à la mise en place d’une telle loi.

Enfin, au niveau régional, on note de faibles disparités d’acceptation. Les habitants du Nord se montrent néanmoins plus convaincus par le projet (60%, plus 5 points par rapport à la moyenne) que les habitants du Centre (48%) ou de Paris (50%), note la SOFRES.

« Quand on sait que les chasseurs représentent 2% de la population française, on se demande qu’attendent les législateurs pour abolir la chasse, le piégeage, le déterrage et tous les mauvais traitements contre ces animaux qui ne souffrent pas moins que les animaux de compagnie ? », note la CONVENTION VIE ET NATURE.

« Qui va à la chasse doit perdre les élections, puisque ceux qui terrorisent la faune, mutilent et tuent ne sont plus qu’une infime minorité en voie d’une salutaire extinction », conclut l’organisme, qui a s’est exprimé à la veille de l’organisation, par la fédération nationale des chasseurs, d’un congrès pro-chasse, le mardi 15 et mercredi 16 février derniers.


source : actualités-news-environnement


avatar
joelle
Rang: Administrateur

Date d'inscription : 21/11/2004
Localisation : Haute Normandie

2ème animal : Lily-Cube arrivée à l'âge de 3 semaines avec son biberon
3ème animal : Noé un autre chat du voisin qui vit à 95% de son temps à la maison. Je tremble toujours pour lui
4ème animal : et les autres : Tika dont personne veut, Pepita persanne que personne supporte, Charly trompette, Whity, et Aldo qui fugue et revient
5ème animal : Whymper 17 ans IRC - Garou +ou- 17 ans IRC - Minette dit Miss Trotinette 16 ans IRC tous trois décédés
Bébé Léonard mort à 5 mois d'un accident - Mon petit Titou 2 ans enlevé et massacré - Poupouille chat du voisin qui vivait 95% du temps à la maison. Les 5% lui ont été fatal - Rouxdoudou recueilli à 6 ans et a vécu jusqu'à 12 ans un grand bonheur. Parti en quelques minutes d'une embolie pulmonaire.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum