Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Aller en bas

par default Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par didina le Sam 26 Nov - 23:39

Parce qu'on les aimes on ce doit de .... les respecter comme ils nous respecte de ne pas les abandonner...

Ce texte m'a beaucoup toucher j'en n'est pratiquement pleurer!!!!


COMMENT EST-CE POSSIBLE?

Quand j'étais un chiot, je t'ai amusé avec mes cabrioles et t'ai fait rire.
Tu m'as appelé ton enfant, et en dépit de plusieurs chaussures mâchées et quelques oreillers assassinés, je suis devenu ton meilleur ami. Toutes les fois que j'étais méchant tu agitais ton doigt vers moi et me

demandais "Comment est-ce possible ?", mais après on s'amusait ensemble.

Mon éducation a pris un peu plus longtemps que prévu, parce que tu étais terriblement occupé, mais nous y avons travaillé ensemble. Je me souviens de ces nuits où je fouinais dans le lit et écoutais tes confidences et rêves secrets, et je croyais que la vie ne pourrait pas être plus parfaite.

Nous sommes allés pour de longues promenades et courses dans le parc, promenades de voiture, arrêts pour de la crème glacée (j'ai seulement eu le cornet parce que "la glace est mauvaise pour les chiens", comme tu disais), et je faisais de longues siestes au soleil en attendant que tu rentres à la maison.

Progressivement, tu as commencé à passer plus de temps au travail et à te concentrer sur ta carrière, et plus de temps à chercher un compagnon humain. Je t'ai attendu patiemment, t'ai consolé après chaque déchirements de cour et déceptions, ne t'ai jamais réprimandé au sujet de mauvaises décisions, et me suis ébattu avec joie lors de tes retours au foyer.

Et puis tu es tombé amoureux. Elle, maintenant ta femme, n'est pas une fana des chiens, mais je l'ai accueillie dans notre maison, essayé de lui montrer de l'affection, et lui ai obéi. J'étais heureux parce que tu étais heureux.

Ensuite les bébés humains sont arrivés et j'ai partagé votre excitation. J'étais fasciné par leur couleur rose, leur odeur, et je voulais les pouponner aussi. Seulement vous vous êtes inquiétés que je puisse les blesser, et j'ai passé la plupart de mon temps banni dans une autre pièce ou dans une niche. O, comme je voulais les aimer, mais je suis devenu un "prisonnier de l'amour".

Comme ils ont commencé à grandir, je suis devenu leur ami. Ils se sont accrochés à ma fourrure et se sont levés sur leurs jambes branlantes, ont poussé leurs doigts dans mes yeux, fouillé mes oreilles, et m'ont donné des baisers sur le nez. J'aimais tout d'eux et leurs caresses - parce que les tiennes étaient maintenant si peu fréquentes - et je les aurais défendus avec ma vie si besoin était.

J'allais dans leurs lits et écoutais leurs soucis et rêves secrets, et ensemble nous attendions le son de ta voiture dans l'allée.

Il y eut un temps, quand les autres te demandaient si tu avais un chien, tu leur montrais une photo de moi dans ton portefeuille et tu leur racontais des histoires à mon propos. Ces dernières années tu répondais juste " oui " et changeais de sujet. Je suis passé du statut de "ton chien" à seulement "un chien", et vous vous êtes offensés de chaque dépense pour moi.

Maintenant, vous avez une nouvelle occasion de carrière dans une autre ville, et vous allez déménager dans un appartement qui n'autorise pas d'animaux familiers. Tu as fait le bon choix pour ta "famille", mais il y eut un temps où j'étais ta seule famille.
J'étais excité par la promenade en voiture jusqu'à ce que nous arrivions au refuge pour animaux. Cela sentait les chiens et chats, la peur, le désespoir. Tu as rempli la paperasserie et as dit : "Je sais que vous trouverez une bonne maison pour elle". Ils ont haussé les épaules et vous ont jeté un regard attristé. Ils comprennent la réalité qui fait face à un chien entre deux âges, même un avec "des papiers." Tu as dû forcer les doigts de ton fils pour les détacher de mon col et il a crié "Non, Papa ! S'il te plaît, ne les laisse pas prendre mon chien !". Et je me suis inquiété pour lui. Quelles leçons lui avez-vous apprises à l'instant au sujet de l'amitié et la loyauté, au sujet de l'amour et de la responsabilité, et au sujet du respect pour toute vie ? Tu m'as donné un "au revoir-caresse" sur la tête, as évité mes yeux, et as refusé de prendre mon collier avec vous.

Après votre départ, les deux gentilles dames ont dit que vous saviez probablement au sujet de votre départ, il y a de cela plusieurs mois, et que vous n'aviez rien fait pour me trouver une autre bonne maison. Elles ont secoué la tête et ont dit : "Comment est-ce possible ?".

Ils sont aussi attentifs à nous ici, dans le refuge, que leurs programmes, chargés, le leur permettent. Ils nous nourrissent, bien sûr, mais j'ai perdu l'appétit il y a plusieurs jours. Au début, chaque fois que quelqu'un passait près de ma cage, je me dépêchais en espérant que c'était toi, que tu avais changé d'avis, que c'était juste un mauvais rêve... ou j'espérais tout au moins que ça soit quelqu'un qui se soucie de moi et qui pourrait me sauver. Quand je me suis rendu compte que je ne pourrais pas rivaliser avec les autres chiots qui folâtraient pour attirer l'attention, je me suis retiré dans un coin de la cage et ai attendu.

J'ai entendu ses pas quand elle s'approchait de moi en fin de journée, et j'ai trottiné le long de l'allée jusqu'à une pièce séparée. Une pièce heureusement tranquille. Elle m'a placé sur la table et a frotté mes oreilles, et m'a dit de ne pas m'inquiéter. Mon cour battait d'appréhension à ce qui était à venir, mais il y avait aussi un sentiment de soulagement. Le "prisonnier de l'amour" avait survécu à travers les jours. Comme c'est dans ma nature, je me suis plutôt inquiété pour elle. Le fardeau qu'elle porte pèse lourdement sur elle, et je le sais, de la même manière que je connaissais votre humeur chaque jour. Elle a placé une chaîne doucement autour de ma patte de devant et une larme a roulé sur sa joue.

J'ai léché sa main de la même façon que je te consolais il y a tant d'années. Elle a glissé l'aiguille hypodermique habilement dans ma veine. Quand j'ai senti la piqûre et le liquide se répandre à travers mon corps, je me suis assoupie, l'ai examinée de mes gentils yeux et ai murmuré : "Comment as-tu pu ?". Peut-être parce qu'elle comprenait mon langage, elle a dit " je suis si désolée." Elle m'a étreint, et m'a expliqué précipitamment que c'était son travail de s'assurer que j'allais à une meilleure place où je ne serais pas ignorée ou abusée ou abandonnée, où j'aurais à pourvoir moi-même à mes besoins, une place remplie d'amour et de lumière très différent de cet endroit. Et avec mes dernières forces, j'ai essayé de me transporter jusqu'à elle et lui expliquer avec un coup sourd de ma queue que mon " Comment as-tu pu ?" n' était pas dirigé contre elle. C'était à toi, Mon Maître Bien-aimé, que je pensais.
Je penserai à toi et t'attendrai à jamais.

Puisse tout le monde dans ta vie continuer à te montrer autant de loyauté.

Jim Willis

2001

Note de l'auteur:

Si "Comment est-ce possible ?" a mis des larmes dans vos yeux en le lisant comme cela me l'a fait alors que je l'écrivais, c'est parce que c'est l'histoire de millions d'animaux familiers qui meurent chaque année dans des chenils Français américains et canadiens. Tout le monde est bienvenu à distribuer cet essai dans un but non-commercial, aussi longtemps qu'il est distribué correctement avec l'avis du copyright. S'il vous plaît utilisez-le pour aider à l'éducation, sur vos websites, dans des bulletins d'informations, dans les refuges pour animaux et tableaux d'affichage du bureau du vétérinaire.

Dites au public que la décision d'ajouter un animal familier à la famille est une importante décision pour la vie, que les animaux méritent notre amour et nos soins, que la recherche d'une autre maison appropriée pour votre animal est votre responsabilité et que toute vie est précieuse. S'il vous plaît, faites votre part pour arrêter le meurtre d'animaux, et encouragez les campagnes pour prévenir que des animaux soient non désirés.

Auteur: Jim Willis

didina
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Une accr le Dim 27 Nov - 9:16

Je n'ai lu que les 3 premières lignes et les 10 dernières et je pleure déjà. pleure

Une accr
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default je le connais ...

Message par janick le Dim 27 Nov - 9:43

Bonjour,

je connais ce texte que l'on retrouve sur beaucoup de sites de refuges ou SPA.. et je ne l'ai pas lu aujourd'hui...

car cela me donne toujours des envie de meurtres ... vis à vis des "humains???"

Je n'en dis pas beaucoup plus car je deviendrai impolie et très méchante vis à vis de certaines personnes!
(combien de chiens "non chasseurs" de chasseurs va t-on encore retrouvés -au mieux- abandonnés?,
combien de posts "pour Noël mon fils, ma fille veulent un chien un chat ..." vont ils se transformer en "mon chiot est sale qui en veut" "nous travaillons notre chien est seul et détruit tout je le mets en refuge si personne n'en veut" "nous déménageons donne chiot 6 mois".... )

et tellement d'autres "j'achète un gadget pour noël .... zut ce n'est pas un jouet dans lequel on enlève les piles une fois les fêtes finies! où puis je le jeter..."



Tant que les animaux seront considérés comme des "objets" et leurs propriétaires impunis, cela continuera.

Il y aura malheureusement toujours des c... sur terre et comme les scorpions, j'ai peur que ce soient les seuls "animaux" qui résistent à une guerre atomique !

C'était mon petit 1/4 d'heure de gentillesse Parce qu'on les aimes on ce doit de .... 86913

janick
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Dim 27 Nov - 10:32

Didina j'ai lu tout le texte et je suis si triste. pleure je ne comprend que les gens puissent prendrent un animal lui donner tant d'amour,; d'attention puis apres l'abandonner presque leurs vie change et que leurs animal ne fasse pas partir de leurs nouveaux project quel inconcience! Se texte et si réel, car des histoires comme celle ci se passe tout jours! J'en suis malade! La bêtisse humain!!!! Des gens sans coeur! J'en reste la car je vais finir par etre mal polie aussi.......... pale puker Boulet

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Maggy le Dim 27 Nov - 11:00

Je connais ce texte mais chaque fois que je le lis je pleure à chaudes larmes ! pleure

La plupart des êtres humains n'ont pas de sentiments ? Ne connaissent pas le sens des mots loyauté, fidélité ? J'ai honte de faire partie de l'espèce humaine... pleure

C'est un très beau texte. coeur

Maggy
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Dim 27 Nov - 11:29

Sad Sad Sad Sad Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Dim 27 Nov - 11:58

Je n'ai jamais pu lire ce texte entièrement, c'est vrai je vous assure !
Peut-être le pourrais-je un jour ? Je ne pense pas, ou alors c'est que je me serais endurcie face à la lâcheté et la cruauté d'une certaine espèce de personnes...
Je suis bien sûr pour la publication de messages aussi tristes car il faut que ce soit dit, écrit et répété. C'est juste que, perso, je suis trop sensible.
Merci Didina et bisous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par didina le Dim 27 Nov - 11:59

Ce qui est malheureux c'est que sa se passe aujourd'hui et tout les jours .

Et ce qui este mbetant c'est que les textes comme sa ne touche que nous... Oui que ceux qui sont digne de dire j'aime les animaux !
Ceux qui sont la quand leur petit bout de chou tombe malade ou meme pire...


Il y a des gens qui achete un chien comme une chemise et oublie trop souvent que le chien va souffrir c'est vraiment décevant ces gens la en lisant ce texte ne serait meme pas touché par l'histoire....



Parce qu'on les aimes on ce doit de .... 105389

didina
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par kk4 le Dim 27 Nov - 12:20

didina a écrit:Ce qui est malheureux c'est que sa se passe aujourd'hui et tout les jours .

Et ce qui este mbetant c'est que les textes comme sa ne touche que nous... Oui que ceux qui sont digne de dire j'aime les animaux !
Ceux qui sont la quand leur petit bout de chou tombe malade ou meme pire...


Il y a des gens qui achete un chien comme une chemise et oublie trop souvent que le chien va souffrir c'est vraiment décevant ces gens la en lisant ce texte ne serait meme pas touché par l'histoire....




Parce qu'on les aimes on ce doit de .... 105389

Je pense comme vous.Malheureusement,ce genre de texte ne touche que les gens comme nous,sensibles à la cause animale...

kk4
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par bimarion le Dim 27 Nov - 18:48

Ce texte me fait pleurer mais malheureusement résume bien toute la situation de milliers d'animaux. En effet, comment peux-t-on, il faudrait que les braves gens qui ont bonne conscience quand ils abandonnent leur bête le lise ce texte et s'ils peuvent continer de dormir sur leurs deux oreilles après cela. Sad Je suis révoltée par tous ces abandons.

bimarion
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Dim 27 Nov - 21:37

A chaque fois que je lis ce texte, je l'ai déjà vu sur le net, j'ai les larmes aux yeux et le coeur en deuil... J'éprouve à chaque fois la détresse de l'abandon.... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Mar 29 Nov - 0:30

Ce texte est très beau ... Je suis vraiment très émue. Shit Sad Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par kk le Mar 29 Nov - 16:47

J'ai des larmes plein les yeux! C'est bien souvent comme cela que ça se passe! Aussi, après le décès de mes chiens je ne peux pas faire autrement que d'aller au refuge adopter un nouveau compagnon et je n'ai jamais regretté: ma petite Lilye est adorable, son regard en dit long. coeurbattant

kk
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Mar 29 Nov - 18:03

Je viens de lire ce texte que je ne connaissais pas et comme bcp de raids les larmes sont montées et ont couléSad Sad Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par i le Mar 29 Nov - 18:15

que dire de plus ... c'est affligeant. nous vivons dans une société de consomation où seul ce qui est rentable ou momentannément intéressant à le droit de vie. plus rien n'est respecté, pas même les hommes. alors dans ces conditions, quelle place voulez vous que l'animal est ?

mon ilot d'optimisme c'est savoir qu'il y a quand même une minorité de gens qui respectent encore la vie et croient en l'amour. ce forum est fait de ces personnes ...

i
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Mar 29 Nov - 19:31

Voici 2 textes trouvés au hasard de voyages sur Internet :
Le 1er :

Lorsque j'ai vu mon chien pour la première fois, je n'ai lu dans ses yeux que tristesse infinie. Alors je lui ai dit viens, tu seras mon ami !

Nous avons partagé chaque instant de la vie, et dans ses yeux alors je n'ai lu que je t'aime et je te remercie

Puis quand la mort est venue nous séparer, je l'ai pris dans les bras, je l'ai tenu serré. En pleurant, j'ai demandé "pourquoi" est ce déjà fini.

Alors dans un dernier regard, mon compagnon m'a dit "c'est pour qu'un autre chien perdu devienne ton ami"



Et le 2d, c'est très beau texte, du site chez maya :

Testament de Charlemagne.
Ce texte s'adresse à tous les amoureux des animaux.
Spécialement à ceux qui ont perdu un ami fidèle
et à tous ceux qui un jour ou l'autre savent qu'ils
devront se séparer de leur ami à 4 pattes.
C'est également un texte plus que réconfortant si vous le
lisez jusqu'à la fin.

Pour les besoins du texte, j'ai mis des noms fictifs que vous pouvez adapter à vos besoins.

À mon maître, à ma maîtresse :
Le fardeau de mes ans et de mes infirmités me pèse lourdement, et je sais ma fin prochaine. C'est pourquoi moi, Charlemagne Monette, (communément appelé Charlot par mes parents, amis et connaissances), dépose en secret dans l'âme de mes deux grands amis, mon maître et ma maîtresse, mon testament.
J'ai peu de biens matériels à léguer. Les chiens sont plus sages que les hommes. Ils n'attachent pas grand prix aux choses de la terre. Je n'ai aucun bien précieux à transmettre, si ce n'est mon affection et ma fidélité. Je les lègue à tous ceux qui m'ont aimé; qui je le sais, me regretteront le plus, à Richard et Lison; à Elisabeth et Marianne qui ont été si bons pour moi. Peut-être ai-je tort de m'enorgueillir, mais j'ai toujours été un chien extrêmement affectueux.
Je demande à Richard et Lison de toujours se souvenir de moi, mais de ne pas me pleurer trop longtemps. Au cours de mon existence, j'ai essayé de les réconforter dans la peine et de leur apporter un surcroît de joie dans le bonheur. Il m'est pénible de penser que, même dans la mort, je pourrais leur causer du chagrin. Je les prie de ne pas oublier qu'à leur tendresse et à leur solicitude je dois d'avoir été le plus heureux des chiens.
Mais maintenant me voici devenu pratiquement aveugle, sourd et j'ai de très gros problèmes de dentition m'empêchant de manger; ainsi ma fierté a fait place à une humiliation qui me déroute. Je sens que la vie me reproche d'avoir trop prolongé la fête. Je dois faire mes adieux avant de devenir un poids insupportable pour moi et pour ceux qui m'ont donné leur affection. Il me sera douloureux de les quitter, mais pas de mourir.
Contrairement aux hommes les chiens ne redoutent pas la mort. Que se passe-t-il après? Nul ne le sait. En tout cas, je suis au moins sûr de trouver la paix et un long repos pour mon vieux coeur las, ma vieille tête, mes vieux membres ainsi qu'un sommeil éternel dans cette terre que j'ai tant aimée. Il est un dernier voeu que je formule en toute sincérité. J'ai entendu ma maîtresse, dire: "Quand Charlemagne mourra, nous n'aurons jamais plus de chien. Je l'aime tellement que je ne pourrai plus en aimer un autre." Maintenant pour l'amour de moi, je lui demande de revenir sur sa décision. Ce serait un bien piètre tribut à ma mémoire que de ne jamais plus avoir de chien. Je voudrais tant garder le sentiment que, maintenant que j'ai fait partie de la famille, il lui est désormais impossible de vivre sans la compagnie du meilleur ami de l'homme! Je n'ai jamais été exclusif ni jaloux. J'ai toujours soutenu que la plupart de mes congénères sont bons (même ma co-locataire, une chatte... Mistou, à qui j'ai quelques fois autorisé à partager mon lit avec moi. J'ai toléré son amitié dans un esprit de générosité et, dans mes rares moments de sentimentalité, je lui ai même rendu un peu la pareille).
Aussi je conseille à ma maîtresse de choisir un autre chien à son goût pour me succéder. Il pourra difficilement être aussi bien élevé, aussi poli, aussi distingué et aussi beau que je fus dans ma jeunesse. Mais, je suis sûr qu'il fera de son mieux et aussi que ses défauts inévitables contribueront, par contraste, à perpétuer mon souvenir. Je lui lègue mon collier, ma laisse, mon lit, mon ensemble de Noël.
Un dernier mot à Lison, Richard, Elisabeth et Marianne. Chaque fois que vous penserez à moi : dites-vous avec regret, mais aussi avec bonheur, en vous rappelant ma longue vie à vos côtés : "Charlemagne était un être qui nous aimait et que nous aimions." Si profond que soit mon sommeil, je vous entendrai, et tout le pouvoir de la mort n'empêchera pas mon âme de chien d'agiter la queue avec reconnaissance.

Charlemagne Monette
Votre chien fidèle qui veillera toujours sur vous.



Adaptation française d'un texte écrit par le dramaturge américain Eugene O'Neil à la mort de son chien en 1940. Vous pouvez le trouver en librairie sous le titre "The Last Will and Testament of An Extremely Distinguished Dog".



Ces 2 textes me donnent les larmes aux yeux, et m'aident à apprivoiser l'idée qu'un jour....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Maggy le Mar 29 Nov - 19:33

pleure pleure pleure pleure

Maggy
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par thecatwoman le Mer 30 Nov - 8:41

Même aveugle et hypertendu Gringo peut être assuré de tout mon amour pour lui.

Je t'aime mon Gringrin d'amour et je veillerai sur toi jusqu'au bout coeur
thecatwoman
thecatwoman
Glouton

Date d'inscription : 28/11/2004
Localisation : Anjou

2ème animal : Mélodie, ma Mélodie du bonheur, qui est arrivée à la maison sans crier gare, s'est installée et a refusé de repartir.
3ème animal : Pretty, tortue de Floride, 25 ans.

Revenir en haut Aller en bas

par default trop triste

Message par Invité le Lun 3 Nov - 22:29

je vient de lire ce texte....
il est trop triste et dire que ca se passe vraiment, un tit animal qui veu k de lamour et d'en donner peu a mi age de la vie etre delaisser comme ca.

trop emouvant, personne ne peu le lire sans pleurer.

gro bisoux et AIMER LES COMME IL VOUS AIMEEEEEEEEEEEEE

Mylie et sa maman Parce qu'on les aimes on ce doit de .... 28868

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Mar 4 Nov - 9:53

Ce qui me peine le plus c'est que ceux qui pleurent en lisant ces textes sont justement ceux qui sont déjà convaincus et traitent leurs compagnons avec amour et respect.
Les autres, les lâches irresponsables, les pourris qui cognent, tabassent, torturent, abandonnent, ceux-là ne seront jamais touchés, ceux-là sont capables de regarder leur chien dans les yeux quand ils l'attachent à un arbre sur une aire d'autoroute.
Les humains qui fréquentent ce site se rendront malades s'ils blessent accidentellement un animal, mais les abandonneurs jetteront leur chat par dessus la clôture du refuge avant d'aller dîner au restaurant.
J'aimerais vraiment être capable d'écrire un jour un texte qui ferait changer les gens, mais je doute que ce soit possible.

Désolée, c'était mon quart d'heure "j'ai la rage"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default reponse

Message par Invité le Mar 4 Nov - 12:24

Kikou, moi ma rage ne restera pas un quart dheure, mais tout le temps contre eux.
j'ai ma petite nenette qui etais operer hier pour sa sterilisation , je sais k c rien mais moi la voir toute flagada,la elle est en boulle dans la salle de bain, elle doit y etre bien mais je sais que c pa a son habitude donc je suis toucher.
mais je sais que c pour son bien. je suis pres d'elle et la carresses des que je peu.

Bisoux a tous ceux qui aime ces petite boulle de poil, et pa que les chien et chat, tous c'est animaux qui compt sur nous.

Si je pouvais etre assistante veterinaire, je le fairai mais je sai pas les demarche pour le devenir, je suis sans emploi actuelement et je m'y interraisse vraiment.

Si kelkun pourais me dire comment faire ou meme si un veterinaire serai pres a me former sur le sud de la region parisienne.

gro bisoux a tousssss

mylie et sa maman Parce qu'on les aimes on ce doit de .... 28868

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Pascalou le Mar 4 Nov - 13:03

@Mahoute a écrit:Ce qui me peine le plus c'est que ceux qui pleurent en lisant ces textes sont justement ceux qui sont déjà convaincus et traitent leurs compagnons avec amour et respect.
Les autres, les lâches irresponsables, les pourris qui cognent, tabassent, torturent, abandonnent, ceux-là ne seront jamais touchés, ceux-là sont capables de regarder leur chien dans les yeux quand ils l'attachent à un arbre sur une aire d'autoroute.
Les humains qui fréquentent ce site se rendront malades s'ils blessent accidentellement un animal, mais les abandonneurs jetteront leur chat par dessus la clôture du refuge avant d'aller dîner au restaurant.
J'aimerais vraiment être capable d'écrire un jour un texte qui ferait changer les gens, mais je doute que ce soit possible.

Désolée, c'était mon quart d'heure "j'ai la rage"

Tu as tout dit Mahoute, je suis entièrement d'accord avec toi!
Pascalou
Pascalou
Reine de la Ruche

Date d'inscription : 17/05/2006
Localisation : Belgique - Province de Namur

2ème animal : Muscade, chat rouquin......le chef!parti retrouver ses copains au paradis en mai 2010
3ème animal : Dounet, mon gros tigré gris parti au paradis le 11 mars 2010
4ème animal : Grizaille, la petite chipie.
5ème animal : Samy...en pleine crise d'adolescence(quin'en finira jamais je crois) mais adorable
toulouse chaton de 4 mois vec un caractère bien trempé

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Mar 4 Nov - 14:19

Et ces laches, ces irresponsables qui ne considèrent aucunement les animaux ne sont pas sur un site comme celui-ci ...donc ne liront pas ces textes ....si toutefois ces êtres cruels pouvaient être ne serait-ce qu'atteints par ces textes....de toute façon ils ne les liront pas car hélas cela ne les intéresse pas ....

C'est là où est le paradoxe : c'est que seuls nous, les personnes qui avons du respect pour les animaux, visitons ces sites avec plaisir et donc, nous seuls nous lisons ces très beaux textes très éprouvants ! Mais ceux à qui ces textes sont destinés ne viennent pas sur des sites dédiés aux animaux ...alors que faire ??

je dois avouer que cela m'est déjà arrivé d'être découragée lorsque j'arrive au refuge et que je vois encore 1 nouveau ....il faut se préserver de ce découragement, se dire que même 1 goutte au milieu de l'océan cela permet sans doute à 1 animal de respirer, de tendre le museau vers le soleil ...

Il y a ceux qui abandonnent et il y a ceux qui viennent au refuge checher 1 chien et qui le ramènent quelques jours + tard car ils se sont rendus compte qu'il fallait ....le sortir 3 fois par jour !!!! Ils n'y avaient pas pensé avant ! Je crois que sur cette Terre il y a 2 especes qui cohabitent : ceux qui refléchissent, qui pèsent le pour et le contre, qui agissent en responsables (ou en tt cas qui essaient) et il y a les autres .................ceux que rien ne touche ....ceux qui vivent dans le néant !

dans tout cela ce qu'il y a de plus dingue encore c'est que ces laches, ces irresponsables viennent jusqu'au refuge pour y porter le malheur : cambriolage du refuge, nourriture volée, laisses et colliers dérobés et même une fois des chiots ont été volés au refuge !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Invité le Jeu 13 Nov - 13:52

Il faudrait qu'il y ait une réglementation en vigueur, qui en vienne malheureusement à nous fliquer. C'est triste, c'est bête, c'est dégoûtant mais si on était à devoir être déclaré en mairie, pour les bêtes que l'on a, on réfléchirait peut-être à deux fois avant de les abandonner. J'ai honte d'être humaine parfois, parce que la gente humaine n'a pas compris que c'est la chaîne de vie tout en entier qu'il faut respecter, si l'on veut être préservé.....
Alicia

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Parce qu'on les aimes on ce doit de ....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum