soigner un chat par homéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

par default soigner un chat par homéopathie

Message par Invité le Sam 19 Aoû - 11:42

Bonjour,

je voulais savoir si quelqu'un avait déjà soigné son chat par homéopathie et si cela avait donné de bon résultat.

j'ai entendu dire que l'homéopathie chez les chats fonctionne très bien.
je suppose que les tarifs d'un vétérinaire homéopathe ne sont pas non plus les même !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par Kaylla le Sam 19 Aoû - 15:27

Ici, ce sont des vétérinaires réguliers qui nous propose les produits homéopathique si on veux bien,. donc tarif de consultation = les mêmes. Par contre, les produits homéopathiques sont souvent moins chère à l'achat que des antibiotiques par exemple. De plus, l'homéopathi marche autant sur le chat que sur d'autres animaux (je l'utilise pour mes chevaux, brebis, chiens...). Il faut bien suivre les indications, comme tout traitement finalement. La meilleur façon de voir les résultats c'est de l'esseyer. Tu peux faire quelques recherche et te rensigner sur les méthodes afin de te familiariser avec le "principe". Téléphone aux cliniques vétérinaire de ton coin pour les tarifs, tu sera mieux fixé. Bonne chance!

Kaylla
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par i le Sam 19 Aoû - 16:03

le seul médoc homéopathique que j'ai utilisé c'était "homéoartrile" pour ma chienne. cela avait donné de bons résultats.

i
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par Invité le Sam 19 Aoû - 16:22

Merci pour vos réponses, je contacterai un véto par téléphone pour avoir plus d'info.

En fait je recherchais un traitement en complément de celui que mon chat prend déjà pour son insuffisance rénale. Il a des période d'apathie et de manque d'apétit. Peut etre qu'un traitement homéopathique parallèlé pourait lui être bénéfique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par i le Dim 20 Aoû - 22:41

je viens de trouver un livre traitant de l'homéopathie, voici un lien qui te le montrera : http://www.ndevaux.com/Livres_homeo.html

i
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par Invité le Lun 21 Aoû - 15:27

Je suis allée voir si je trouvais un bouquin sur l'homéopathie et les animaux mais je n'ai rien trouvé je vais voir si je peux commander par internet, mais du coup je peux pas feuilleter le livre, en plus ya vraiment que la partie sur les chats qui m'interresse ! Sad

Sinon, je vais attendre un peu et voir si je peux un trouver un sur Paris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par Invité le Jeu 20 Mar - 19:17

bonjour

il existe un certain nombres d'ouvrages sur l'homéopathie vétérinaire, y compris paraît-il, pour nos lions d'appartement, en anglais ou en allemand. mais j'ignore s'il en existe aussi en français.

je serais avide de trouver un répertoire homéopathique vétérinaire non clinique, mais vraiment homéopathique, c. à d. permettant de déterminer le similinum!

salut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par Invité le Ven 21 Mar - 11:48

j'ai juste des gouttes homéopatiques pour la diarrhée que m'a prescrit le véto pour Isis,.

Comme je n'avais pas vu ce post j'avais posé la question sur le mien pour la phytotérapie aussi Wink

J'ai un petit livre sur l'homéopatie pour nous,il y a quelques indications pour les animaux dessus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par joelle le Ven 21 Mar - 12:24

oui il existe des livres sur l'homéopathie pour les animaux. Un petit tour sur le site de la fnac ou d'un autre libraire pour s'en convaincre.

J'ai un seul doute sur l'usage de ces livres : qui fait le diagnostic quand le chat nécessite des soins et qui prescrit? car si on considère que l'homéopathie fait du bien, elle peut faire du mal si elle n'est pas prescrite utilement. Je crains toujours que ces livres remplacent la consultation vétérinaire (pour aller au plus rapide et au moins cher) . et l'automédication, me fait toujours craindre le pire. Je n'écris cela pour personne de particulier ici mais pour donner mon avis général sur la question.


avatar
joelle
Rang: Administrateur

Date d'inscription : 21/11/2004
Localisation : Haute Normandie

2ème animal : Lily-Cube arrivée à l'âge de 3 semaines avec son biberon
3ème animal : Noé un autre chat du voisin qui vit à 95% de son temps à la maison. Je tremble toujours pour lui
5ème animal : Whymper 17 ans IRC - Garou +ou- 17 ans IRC - Minette dit Miss Trotinette 16 ans IRC tous trois décédés
Bébé Léonard mort à 5 mois d'un accident - Mon petit Titou 2 ans enlevé et massacré - Poupouille chat du voisin qui vivait 95% du temps à la maison. Les 5% lui ont été fatal - Rouxdoudou recueilli à 6 ans et a vécu jusqu'à 12 ans un grand bonheur. Parti en quelques minutes d'une embolie pulmonaire.

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: soigner un chat par homéopathie

Message par Invité le Ven 21 Mar - 17:18

bonjour joelle

homéopathie

et

remèdes homéopathiques

sont deux choses totalement différentes .

on entend par remède homéopathique un remède extrêmement dilué. mais beaucoup de remèdes allopathiques sont eux aussi extrêmement dilués. il y a donc une différence: on amplifie la force du remède en le secouant ou en le triturant à la dilution

selon les règles de fabrication de remèdes homéopathiques très rigoureuses. beaucoup de remèdes satisfont de manière plus ou moins fidèle à ces exigences et s'appellent donc à plus ou moins juste titre "remède homéopatique", surtout s'ils contiennent essentiellement des substances appréciées par les homéopathes et surtout celles sélectionnées par le créateur de cette médecine, Samuel Hahnemann (1755-1843).

muni de tels médicaments, on peut les administrer selon soit les règles homéopathiques, soit des méthodes personnelles, qui ne sont pas du tout homéopathique, ce que font beaucoup de médecins non-homéopathes et laboratoires, même en renom, ce qui n'empêche pas ces remèdes de jouer leur rôle, quand c'est fait à bon escient.

joelle a écrit:qui fait le diagnostic quand le chat nécessite des soins et qui prescrit?

c'est bien là que l'homéopathie se distingue absolument de toutes les autres méthodes médicales. il n'y a pas de diagnostic! ou, plutôt, le médecin sérieux ne fait que s'assurer parallèlement par un diagnostic agir conformément à la situation du patient; le diagnostic n'est qu'une simple mesure d'accompagnement, au même titre que les analyses sont des mesures d'accompagnement pour fonder un diagnostic. le médecin s'assure notamment de l'intégrité de l'organisme à soigner: l'homéopathie est absolument incapable de compenser des pertes physique de moyens (elle peut par contre contrecarrer des évolutions vers certaines aggravations). l'homéopathie n'est pas du tout une médecine réparatrice. si donc le médecin constate la perte réelle et irréversible des facultés d'un organe, ce ne sera pas l'homéopathie qui rétablira les dites facultés.

l'homéopathie consiste à soigner en administrant le similinum, c'est à dire le remède unique (c'est donc très économique), qui, administré à des individus sains, déclenche avec la plus grande régularité des troubles comparables chez l'individu sain. ces épreuves ont fait l'objet d'observations rigoureuses et précises depuis 1810 (parution de la première édition de l'Organon de l'art de guérir), donc 200 ans maintenant, ce qui fait qu'on a l'assurance d'une réelle authenticité!

ces troubles sur l'individu sain sont en général multiples, en divers points du corps et des fonctions organiques et

le

remède à trouver

est celui qui concorde aussi parfaitement que possible avec tous les symptômes du patient, d'où la nécessité absolue de s'intéresser vraiment à l'individu dans son entier, une vertu automatique de l'homéopathie, qui a beaucoup contribué à sa célébrité, et à faire changer radicalement la vision de la médecine. cet tare déplorable des médecines non homéopathiques refait surface d'ailleurs de nos jours: avec les franchises à payer, le patient a tendance à ne parler à son médecin que ce qui le gène gravement, et à lui cacher le reste, pour éviter une ardoise de frais considérablement plus lourde, voir non finançable, pour les gens en mauvaise santé et à revenus très faibles. y compris pour leurs animaux, car on ne vit pas automatiquement seul, parce qu'on est pauvre! le problème des chiens des sans abris est désormais connu de tout le monde!

soigner de la plante des pieds à la pointe des cheveux y compris le tempérament ,

et on devrait ajouter, avec un remède unique.

le diagnostic "angine", "bronchite", "eczéma" etc. a lui seul ne permet absolument pas, donc, de soigner de manière homéopathique, mais tout au plus de rechercher plus rapidement le similinum:

un tel diagnostic permet seulement d'exclure tous les remèdes connus pour n'avoir aucune efficacité sur l'angine, ou la bronchite, ou l'eczéma, la liste des médicaments efficaces donnée par un "répertoire clinique"

mais ne permet pas de différencier entre plusieurs remèdes le remède similinum des autres qui n'en sont pas de vrais, donc

ce n'est pas la méthode homéopathique rigoureuse:

l'homéopathe, lui, vérifie dans un répertoire de la materia medica homéopathique point par point de la plante des pieds à la pointe des cheveux y compris le tempérament, si un remède concorde avec ses observations ou les dires du patient, et, quand il pense ainsi l'avoir trouvé

fait une contre-vérification dans la materia medica elle même, où sont consignées, remède par remède, chacune de leurs propriétés.

c'est une recherche, qui, même chez l'être humain, peut être longue et pointue, si bien que des méthodes parallèles, mais se basant toujours sur la materia medica homéopathique, ont vu le jour, par exemple le "Guide des symptômes directeurs dans le traitement homéopathique" de E. B. Nash, qui passe en revue des remèdes classiques pour certains symptômes, permettant parfois (souvent pour un homéopathe expérimenté) de raccourcir considérablement la recherche dans le répertoire. une autre méthode parallèle est la recherche d'un remède dit de constitution.

il est rarissime que l'homéopathie puisse faire du mal, même si elle n'est pas prescrite utilement.

elle fait alors du mal effectivement en privant le patient de soin. mais elle peut difficilement faire du mal en plus.

cordialement

françois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum