comment les oisillons apprennent le chant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

par default comment les oisillons apprennent le chant

Message par Invité le Lun 4 Juin - 12:00

Les jeunes oiseaux apprennent davantage en écoutant qu'en communiquant

""Des chercheurs de l'université de Washington étudiant comment les Bruants chanteurs (Melospiza melodia) apprennent à chanter ont découvert que les jeunes oiseaux choisissent plusieurs de leurs mélodies en écoutant les communications sonores des autres bruants.
En laboratoire, de jeunes bruants ont été mis en présence de deux adultes "professeurs" : ils ont communiqué avec l'un des deux, tandis qu'ils n'ont fait qu'écouter le deuxième "discuter" avec un autre jeune. Bien qu'ils aient copié des phrases des deux adultes, les jeunes oiseaux ont acquis deux fois plus de phrases du second adulte qu'ils ont seulement écouté.
Les scientifiques étudient l'apprentissage du chant par les jeunes oiseaux car ce processus présente plusieurs analogies avec l'acquisition du langage humain. Pour le professeur Michael Beecher, l'écoute des conversations serait déterminante pour permettre aux bébés humains à apprendre à parler. Dans la nature, on pense que les Bruants chanteurs apprennent leur chant en deux phases. La première a lieu au cours de leur premier été, quand ils entendent et apprennent par cœur des chants d'adultes. Le printemps suivant, quand les jeunes établissent leurs propres territoires, ils modifient leur chant si celui-c- est trop similaire à celui de leurs voisins.
Le répertoire de Bruant chanteur se constitue définitivement vers 10 à 11 mois et ne se modifie presque plus ultérieurement.
Beecher et ses collègues estiment en fait que l'écoute et les conversations sont essentiels dans l'apprentissage. Cependant, ils n'ont pas pu déterminer l'importance relative de ces deux techniques.
Pour répondre à cette question, les chercheurs ont recueilli et élevé huit bruants pour une expérience qui s'est déroulée en deux parties.
Vers l'âge de 15 jours, les jeunes oiseaux ont été mis en présence de quatre adultes pendant deux mois. Le répertoire sonore de ces derniers était constitué typiquement d'environ 10 chants, sans phrases communes entre chaque individu. Cela signifie donc que les jeunes oiseaux ont entendu 40 chants différents. Les jeunes oiseaux ont ensuite été placés dans deux pièces, où étaient placés dans chacune un adulte.
Les jeunes oiseaux qui n'avaient pas commencé à chanter ont été mis en présence d'un "professeur" pendant quatre jours, puis placés dans l'autre pièce où ils ont entendu les chants de l'autre adulte pendant quatre jours.
A la fin de deux mois, les jeunes oiseaux ont été isolés.
La deuxième phase de l'étude a commencé quand les oiseaux avaient à peu près 8 mois. Cette fois, seuls deux adultes ont été utilisés. Chaque jeune oiseau a été placé avec un adulte dans une grande pièce, et leurs conversations ont été enregistrées puis jouées devant un autre jeune oiseau dans une chambre séparée. Le lendemain, le deuxième jeune oiseau a été mis en contact avec un deuxième professeur, et le premier, maintenant placé dans une pièce isolée, a pu écouter leurs communications.
Les chants de tous les jeunes (et des adultes) ont été enregistrés une fois qu'ils ont eu un an. L'analyse a montré que 51 % des chants des jeunes avaient été appris auprès des professeurs dont ils avaient juste écouté les conversations avec un autre oiseau, dans la deuxième phase de l'étude. Seuls 19% provenaient de conversations directes avec un adulte. Les 30 % restants ont été appris au début de leur vie.
Beecher pense que les jeunes oiseaux apprennent davantage en écoutant car c'est un mode d'apprentissage moins "intimidant".
Lors d'une recherche parallèle, Beecher et ses collègues ont enregistré des chants sur le terrain. L'analyse préliminaire de ces données suggère que les jeunes oiseaux n'ont pas beaucoup d'interactions directes avec les adultes, et donc il est probable que l'écoute passive joue un rôle primordial.
Quand on a essayé de comprendre comment les bébés découvraient le langage, les études se sont concentrées sur les interactions entre eux et leurs parents, mais il semble en fait que l'écoute passive des discussions entre leurs frères ou sœurs et leurs parents joue un rôle essentiel.
Beecher s'interroge: "les bébés apprennent-ils davantage en parlant avec leurs parents ou en écoutant les conversations des autres ? Nous ne le savons pas. Mais il est probable que la capacité des enfants à comprendre une conversation est beaucoup plus importante que celle à parler, particulièrement pendant leur première année".
Les co-auteurs de cette étude sont les chercheurs John Burt et Adrian O'Loghlen, Christopher Templeton, un doctorant, et Elizabeth Campbell, une technicienne.
Source : University of Washington""

article extrait du site : www.ornithomedia.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum