Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

par default Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Sam 30 Juin - 11:17

J'avais mis un article dans la rubrique actualités, en voici un extrait :
"L’ourse Franska est de nouveau la cible des anti-ours dans les Pyrénées, qui réclament une fois de plus son retrait après la mort d’une quarantaine de brebis depuis le début du printemps. Voilà maintenant un peu plus d’un an que l’ourse slovène est installée dans ses quartiers, et la prédation qu’elle a pu exercer sur ces brebis ne relève pas d’un comportement anormal, comme ont pu le suggérer les éleveurs des Hautes-Pyrénées. Comme tous les ours, Franska varie son menu avec de la viande, et il est plus facile pour un prédateur de s’attaquer à des bêtes qui ne sont pas surveillées, ou qui ne bénéficient d’aucun système de protection."
(mercredi 27 juin 2007 site AVES France (association de protection des espèces menacées)Franska n'a pas un comportement "anormal" au regard du protocole "ours à problèmes" établi par l'Etat.)

Aujourd'hui je vous demande de signer une pétition pour empêcher le retrait de Franska, car :

"On ne peut pas reprocher à un ours de profiter d'une source de nourriture mise à sa portée sans protection.

Toute politique basée sur l'exclusion (de l'ours comme de l'homme) est une impasse.

La seule solution durable est de travailler ensemble sur la conciliation de la présence de l'ours et des activités humaines.

Les solutions existent et sont efficaces : embauche de bergers, chiens de protection, parcs de protection ...).

Nous demandons à l'Etat de mettre en oeuvre ces mesures et nous rapellons notre attachement à la restauration d'une population d'ours viable dans les Pyrénées."

(site Griffes d'ours)

La pétition se trouve ici :
http://paysdelours.com/fr/getMOD/v/vID/2260/modEND/adet/soutenir-pays-de-l-ours-adet/petition-pour-franska.html

Merci de tout coeur !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Sam 30 Juin - 13:52

Pétition signée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par magaligator le Sam 30 Juin - 14:46

Signée!! en espérant comme toujours que cela puisse servir...
avatar
magaligator
Grand Duc

Date d'inscription : 26/10/2006
Localisation : Calvados

2ème animal : Fousik, petit matou agité du bocal mais tellement gentil. Parti rejoindre tous les autres le 19 Avril 2011
3ème animal : Kréma, bouc surdoué
4ème animal : Yahoo et Google, chèvres naines, soeurs et simplettes. Yahoo est partie elle aussi rejoindre ses amis le 28 Novembre 2011
5ème animal : Michat, petite chatounette divinement belle et mordante. Notre "chat-teigne", elle a la couleur et le piquant de la chataigne...

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Pascalou le Sam 30 Juin - 14:49

Signée aussi!
avatar
Pascalou
Reine de la Ruche

Date d'inscription : 17/05/2006
Localisation : Belgique - Province de Namur

2ème animal : Muscade, chat rouquin......le chef!parti retrouver ses copains au paradis en mai 2010
3ème animal : Dounet, mon gros tigré gris parti au paradis le 11 mars 2010
4ème animal : Grizaille, la petite chipie.
5ème animal : Samy...en pleine crise d'adolescence(quin'en finira jamais je crois) mais adorable
toulouse chaton de 4 mois vec un caractère bien trempé

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Mer 4 Juil - 20:37

J'ai trouvé cet article :

L’ourse Franska, introduite il y a un peu plus d’un an, le 28 avril 2006, dans les Pyrénées, fait parler d’elle. Depuis le début du printemps, elle serait à l’origine de la prédation de plus de quarante brebis. A ce titre, le 11 juin, la chambre d’agriculture, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs des Hautes-Pyrénées ont demandé son retrait immédiat, estimant que 'les agissements de cette ourse relèvent d’un comportement anormal'.

Or, si cette prédation est indiscutable, le comportement de l’ourse Franska n’est pas anormal, au contraire, ce serait plutôt l’inverse. En effet, à l’instar de tous les prédateurs, cette ourse est opportuniste et, depuis son lâcher, elle a toujours fréquenté des zones d’élevage extensif (1) où les troupeaux ne sont pas protégés, elle en profite… Aussi, comme le remarque l’association Pays de l’ours - Adet, cette prédation n’est '…pas à mettre sur le compte d’un comportement individuel particulièrement prédateur, mais essentiellement sur le mode de gardiennage des troupeaux des zones qu’elle fréquente'.
Le comportement passé de l’ours Néré, rappelle Alain Reynes du Pays de l’ours - Adet, est à ce titre révélateur du côté opportuniste de l’ours brun. Installé dans des zones où les troupeaux ne sont pas gardés, cet ours a causé de nombreux dégâts et a défrayé la chronique au début des années 2000, puis se déplaçant vers le Haut-Béarn, dans une zone où les troupeaux sont protégés, il a disparu de la Une des journaux locaux, ne posant plus de problème.

Cet exemple montre que soustraire cette ourse au milieu dans lequel elle a été introduite, il y a maintenant un peu plus d’un an, ne résoudra pas le problème. De même, ce n’est pas l’indemnisation (2), versée sous une quinzaine de jours, des brebis prédatées qui doit être la seule réponse de l’Etat. Les prédations répétées d’un ours sont révélatrices de la vulnérabilité du système d’élevage pratiqué. L’ours n’est qu’un facteur minoritaire de mortalité parmi d’autres : accidents, maladies, foudre, prédations par les chiens… Ainsi, entre 1988 et 2000, plus de 30 % des exploitations agricoles pyrénéennes ont disparu, et l’ours n’y est pour rien !

Au-delà de l’aspect pastoral, le front de la contestation de la présence de Franska tend à se déplacer également sur le front sécuritaire. Le maire de Barèges, une commune sur laquelle se trouve actuellement l’ourse Franska, a ainsi fait placer des écriteaux appelant les randonneurs à ne pas faire de randonnées en solitaire. Bien que cette décision soit, selon lui, motivée par sa responsabilité en cas d’attaque d’une personne sur sa commune, il est intéressant de noter que ce maire n’agit pas de la sorte pour prévenir les risques dus aux autres animaux (3), relève Alain Reynes…
Contrairement à ce que voudraient faire croire certains, l’ours n’est pas un tueur d’homme. Bien qu’il puisse se défendre s’il se sent menacé (ou ses oursons, pour une femelle), depuis 11 ans que les premiers ours ont été lâchés aucun touriste n’a été attaqué dans les Pyrénées. Ici encore, une anecdote démontre le côté passif du plantigrade avec le cas d’un des ours issus de la réintroduction qui, il y a quelques années, a passé une pleine journée juste à côté d’un sentier fréquenté par des centaines de randonneurs, à l’abri de la végétation.

Pour finir, à l’heure de la rigueur budgétaire, le coût lié à la présence des grands prédateurs est souvent décrié. Mais que sont les 100 000 € annuels que coûte le remboursement des dégâts occasionnés par les ours des Pyrénées face aux millions (5) nécessaires pour indemniser les agriculteurs des dégâts occasionnés par le gibier (sangliers, cervidés…) ou les intempéries.

La tentation est grande de considérer l’ours comme une contrainte supplémentaire pour une profession qui n’en a pas besoin. S’il est vrai qu’il impose un retour à un pastoralisme plus actif et cohérent avec les réalités et risques du milieu montagnard (présence de bergers, chiens de protection, parc de protection…), le bénéfice de la mise en œuvre de ces pratiques dépasse très largement la seule nécessité de protéger les troupeaux des ours. Ainsi, la prédation est quasiment réduite à néant (4) et les troupeaux sont généralement dans un état sanitaire supérieur de part la présence du berger qui peut intervenir aisément sur les animaux qui en ont besoin. Enfin, grâce à l’encadrement du troupeau par le berger, les pertes dues aux accidents liés au terrain sont considérablement réduites, tandis que le rendement du pâturage est supérieur.
Il convient donc de prendre le recul nécessaire, ce n’est pas l’ours dans les Pyrénées, ou le loup dans les Alpes, qui menace le pastoralisme. Les moyens de protection encouragés et financés par l’Etat ont montré leur efficacité.

Pascal Farcy
1- Hautes vallées de Bigorre au printemps 2006, massifs du Pibeste et de l’Estibète pendant l’été 2006 et maintenant massifs des Baronnies et de l’Arbizon.
2- La prédation de l'ours, sur les animaux domestiques (brebis...), est indemnisée au cours du marché, et comprend également le versement de 2 primes :
- manque à gagner (perte en production de lait et/ou mise-bas);
- dérangement (recherche de l'animal disparu, stress du troupeau, etc.).
3- Les rencontres avec un sanglier ou avec un cerf, surtout au moment du rut en automne, donnent lieu chaque année à plusieurs accidents un peu partout en France.
4- Un chien de protection (Patou ou autre) permet de faire baisser les pertes par prédations et vols de 92 % en moyenne. Le gain dépasse donc de loin les dégâts des ours, car le patou est également efficace contre les autres prédateurs (chiens divagants, renards …) et les voleurs.?5- Les indemnisations versées aux agriculteurs, pour un orage de grêle, s'élèvent fréquemment au-dessus des 100 000 €. Au niveau national, les dégâts imputés aux sangliers se montent à 1 900 000 €, dont 220 000 € pour le seul département de l'Ariège, dans les Pyrénées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Sam 14 Juil - 13:15

Je viens d'entendre à la radio que Franska va être capturée pour être déplacée , mais cela ne satisfait toujours pas les éleveurs .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Sam 14 Juil - 15:48

Kamicha2 a écrit:Je viens d'entendre à la radio que Franska va être capturée pour être déplacée , mais cela ne satisfait toujours pas les éleveurs .
Ils veulent quoi, sa dépouille ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Sam 14 Juil - 16:01

Oui , je pense qu'ils voudraient la savoir morte ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Pascalou le Sam 14 Juil - 18:20

Il y avait un reportage au journal en Belgique hier, et j'avais posté le sujet dans les actualités.

http://www.apsanaforum.org/Tous-les-animaux-c2/Les-rubriques-du-portail-f16/Les-actualites-f7/L-ourse-Franska-deplacee-t6232.htm
avatar
Pascalou
Reine de la Ruche

Date d'inscription : 17/05/2006
Localisation : Belgique - Province de Namur

2ème animal : Muscade, chat rouquin......le chef!parti retrouver ses copains au paradis en mai 2010
3ème animal : Dounet, mon gros tigré gris parti au paradis le 11 mars 2010
4ème animal : Grizaille, la petite chipie.
5ème animal : Samy...en pleine crise d'adolescence(quin'en finira jamais je crois) mais adorable
toulouse chaton de 4 mois vec un caractère bien trempé

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Staff le Dim 15 Juil - 14:46

Bonjour,

J'ai écrit à Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République afin

qu'il prenne contacte avec les scientifiques avant prendre toutes décisions.


Staff

Staff
Patte de Mouche

Date d'inscription : 15/04/2007
Localisation : Bruxelles - Belgique


http://www.cpnbrabant.eu

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Clémentine le Dim 15 Juil - 16:55

Si les gens pouvaient tous être de bonne fois, des deux côtés, il ya toujours (ou presque) des solutions. Encore faut -il avoir envie de les trouver au lieu de vouloir "éliminer" le problème.

J'espère que cette oursonne ne sera pas encore déplacée régulièrement pour finir comme les autres. C'est toujours long de faire changer les mentalités, espérons que cette fois sera la bonne.
avatar
Clémentine
Buse variable

Date d'inscription : 20/08/2005
Localisation : Belgique, Bruxelles


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Dim 15 Juil - 19:43

Staff a écrit:Bonjour,

J'ai écrit à Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République afin

qu'il prenne contacte avec les scientifiques avant prendre toutes décisions.


Staff
S'il te plait, Staff, pourrions-nous avoir un modèle et l'adresse email afin de faire de même ?
Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Staff le Ven 14 Sep - 20:23

Bonsoir;

Malheureusement Franska est morte.
Elle a reçu des plombs de chasse dans l'arrière - train avant de se
faire tuer par des véhicules?

Staff

Staff
Patte de Mouche

Date d'inscription : 15/04/2007
Localisation : Bruxelles - Belgique


http://www.cpnbrabant.eu

Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Invité le Mar 25 Sep - 12:16

je vais aussi allez signer sa de suite!!!!!
pas de raisons, l'ours a toujours vécu avec l'homme alors pourquoi l'homme ne veux plsu de cette cohabitation???!!!
c'est trop nul, les bergers n'ont qu'a confiner les moutons la nuit et rester avec eux comme a la bonne époque, l'époque ou l'homme et l'ours vivaient ensemble!!!!
@+
stephanie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: Signez NON au retrait de l'ourse Franska

Message par Staff le Mer 26 Sep - 9:46

Poupette,

C'est trop tard pour Franska.

Pour la réintroduction des ours, il faudra que la France établisse des
mesures afin d'empêcher tout accident !

Staff

Staff
Patte de Mouche

Date d'inscription : 15/04/2007
Localisation : Bruxelles - Belgique


http://www.cpnbrabant.eu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum