vomi, diarrhées, etc, help !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

par default vomi, diarrhées, etc, help !

Message par Invité le Lun 11 Aoû - 16:18

Bonjour,

J'ai mon chat qui a 18 ans (et bientôt deux mois).
Il me semble en mauvaise posture. Mon vétérinaire le condamne à brève échéance.
Je m'explique : depuis juin 2007, il est entré dans la grande vieillesse on dirait. C'est là qu'il s'est contracté une pneumonie qui l'a cassé. C'est cet été là que j'ai appris à le réhydrater à la seringue, ayant l'impression d'être une tortionnaire. Puis c'est passé.
En octobre, prise de sang : taux d'urée un peu élevé. Je demande à mon véto "que faire ?". Il me dit alimentation KD uniquement, et continuer le fortekor (commencé en 2005). Rien d'autre à faire.
En novembre, chute de poids : en un mois, le chat est passé de 3,5kg à 2kg. Mois où un ancien pote s'est suicidé, et d'autres choses ... je n'ai pas vu tout de suite. Donc courant décembre chez le véto : le chat n'en a probablement plus que pour quelques semaines, il s'agit d'une "fonte terminale" pense-t-il. Il lui fait 2 injections d'anabolisants à deux semaines d'intervalle. Je n'ai jamais eu de chat âgé avant, alors je le crois, je supplie mon chat de rester. Et ... il reste.
Puis février mars : pbs d'intestin, constipation, tant que je dois aller chez le vétérinaire. Il lui retire une crotte toute sèche sans l'anesthésier (car il risquerait d'y rester, m'explique-t-il après coup). Le chat proteste de douleur. Depuis, quand il est constipé, j'ai peur d'aller chez le véto, et au moindre soupçon, je donne du laxatone ...

Mi juin, le chat pèse 3 kg. Début juillet, après les 2 premiers jours de chaleur, il chute de 300g, est tout déshydraté. Le véto le met en perf sous cutanée plus anabolisants. Il remange, reprend du poil de la bête mais perd encore 100 g en juillet (et ne mange plus de croquettes, qui restent piteuses dans son assiette, mais uniquement patée KD).
Puis vers mi juillet commence à vomir tous les jours : le véto me donne du primpérid. J'arrête ensuite de lui donner du laxatone, constatant qu'il n'est plus constipé mais a la diarrhée.
Début août, suite à un incident de garde avec l'assistante du véto, je n'ai plus vraiment confiance en lui et vais voir un de ses collègues pour 2e avis, mon chat étant déshydraté malgré prises d'eau par seringues (un peu comme remplir une piscine vide avec des gouttes d'eau une à une, ou alors il faudrait que je réveille le pauvre chat tous les quart d'heure ?). Il me dit que de son avis, si d'ici dix jours il n'a pas de perf en intraveineuse, on va parler d'euthanasie. Me conseille d'aller faire des exams chez mon vétérinaire habituel, et de l'orienter sur une perf intraveineuse. Je vais illico chez mon véto habituel. Je dois insister pour avoir une prise de sang (il n'y en pourtant pas eu depuis ... avril !). En revanche, par automatisme, il sort la perf sous cutanée et lui fait (avec anabolisants et vitamines). Je lui parle du pb de diarrhée, il me dit je vais voir pour un traitement, mais oublie. Quant aux résultats sanguins, alors que ceux d'avril étaient normaux, ici : urée un peu élevée, mais aussi transaminases et ... créatinine. Commentaire unique du véto : "ce n'est pas très élevé, mais ça peut monter très vite n'importe quand". Et c'est tout.
A ma question "n'existe-t-il pas plus efficace que la perf sous cutanée ?" il répond "le plus efficace reste la réhydratation manuelle par seringues". La perf intraveineuse, ça n'existe pas ?

Le soir même, mon chat vomit, de la pâtée à peine digérée, plus que d'habitude (et alors que d'habitude, il vomissait de la pâtée digérée).

Je recontacte l'autre véto, qui me dit ok pour le prendre en perf lui. Trois jours, "c'est un minimum". Puis je vais m'expliquer avec le premier véto, lui disant que le chat est en perf intraveineuse chez un de ses collègues.
Il me répond que ça lui semble inutile sur ce chat, car son organisme est dans un état d'usure globale : la perf intraveineuse, ça a un sens quand UN organe est abimé, mais là, c'est tout l'organisme qui est usé, donc ça revient à enlever pour un court laps de temps toutes les toxines du chat, qui vont revenir de plus belle bientôt, et l'emporter (dans des souffrances pour lesquelles il faudra venir l'euthanasier). Il pense que j'ai trouvé un de ses collègues intéressés avant tout par l'argent ...

Dès le premier jour de perf, mon chat a arrêté de vomir. En revanche, il avait toujours la diarrhée, et après un jour (le dimanche) sans perf, le soir, il fait un tout petit vomi. Puis ce matin, un vomi "habituel", avant que je le remmène pour un dernier jour de perf... il a toujours la diarrhée.

Les deux vétos sont d'accord sur les échéances : d'ici 15-20 jours, pour mon véto habituel, le chat est mort. Pour l'autre, on saura alors s'il repart pour plusieurs mois ou s'il faut l'euthanasier. Mais cet autre, aussi, c'est celui qui m'a rendu mon chat dans sa merde, sans rien m'en dire, le premier soir de perf : le chat avait chié, de stress, dans cette caisse. Quelle considération il a pour mon chat en faisant ça ? Et l'autre, il le voit déjà mort, pourquoi ?

De mon côté, je pense que ce sont les derniers temps de mon chat. D'un côté je suis lasse de le voir souffrir, d'un autre côté il a l'air de vouloir rester : ronrons, calins, mange avec appétit (et vomit ensuite ...), et je ne peux penser à euthanasier un chat qui a l'air de trouver du bonheur dans ce quotidien là.

Enfin, le médoc contre le vomi que le véto m'a donné, je me suis aperçue en lisant la notice qu'il avait réduit les doses de moitié car le médoc est déconseillé pour les cas d'insuffisance rénale. Le deuxième véto m'a expliqué que ce médoc réduit le vomi mais provoque probablement la diarrhée car il fait "descendre" plus vite les aliments jusqu'à l'intestin, moins digérés, ce qui évite de vomir mais fait plus "morfler" les intestins. Bref, mon chat semble vomir toujours, avoir toujours la diarrhée, malgré tous les traitements. D'où mes questions :

- est-ce source de souffrances importantes pour un carnivore, de vomir ainsi si fréquemment ?
- est-ce un stress inutile, de le laisser sous perf intraveineuse pendant trois jours, ou est-ce que ça va au moins permettre qu'il passe ses derniers temps "pas trop mal dans sa peau" ?
- existe-t-il d'autres solutions contre ces diarrhées et vomissements importants ?

Je me dis que je l'euthanasierai quand il n'aura plus (l'air) d'avoir des choses agréables dans sa vie, mais je ne sais pas bien ce que cela veut dire. Mon véto habituel, lui, a hâte on dirait ... l'autre, il devient évasif sur tout à mesure que la perf avance.

Que pensez vous de tout ça ?
Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: vomi, diarrhées, etc, help !

Message par Invité le Lun 11 Aoû - 18:05

Ton chat a les symptômes qu'on les chats souffrant d'insuffisance rénale.

Pourrais-tu nous communiquer les résultats des analyses sanguines?
Notamment l'urée et la créatinine qui est un indicateur de l'état des reins de ton chat en théorie.

L'intraveineuse est le meilleur moyen pour réhydrater ton chat et "laver" son organisme.
Mais c'est très stressant pour l'animal donc en général, le vétérinaire lui en fait durant 2/ 3 jours en période de crise, si les taux de créatinine et urée baissent, c'est bon signe, sinon c'est plus délicat mais pas toujours désespéré.
Biensûr, l'idéal serait que le chat bénéficie de cette aide en intra ad vitam eternam lorsqu'il est diagnostiqué IR mais c'est totalement irréalisable compte tenu du stress que cela génère, en plus tu ne peux pas lui laisser une perfusion plantée comme ça indéfiniment, ce n'est pas très agréable et très bon.
Ce procédé permet d'aider un peu le rein quand celui ci faiblit un peu, mais si l'organe est vraiment totalement détruit, la perfusion ne remplacera pas le rein...

Au quotidien, tu peux effectivement le réhydrater via seringues ou perf en sous cutanée, c'est moins efficace que l'intraveineuse mais moins traumatisant.
C'est à faire très régulièrement et avec avis et aide du vétérinaire (il te donnera les quantités à injecter quotidiennement).
C'est une aide non négligeable pour ton chat.

Concernant la nourriture, je te dirai ce que dise généralement les vétos dans ce genre de situation: ton chat doit manger.
Donc s'il n'accepte plus la nourriture spéciale, parcours du combattant pour dégoter en animalerie ou super marché quelque chose qui lui convienne, que ce soit de la pâté ou des croquettes voire de la nourriture comme du poulet, du poisson etc
(éviter le thon en boite qui est trop salé, lui préférer du thon conditionné exprès pour les chats comme le thon Almo nature).
Fixe un minimum à manger pour ton chat ( 2/3 boites ou 2/3 sachets ou 50g de croquettes) et sollicite le régulièrement pour qu'il mange.
S'il refuse un premier repas, met le dans un tuperware et ouvre une autre boite avec un aliment différent ex: des croquettes normale, s'il refuse, alors tente une boite de telle ou telle marque au poisson, s'il refuse tente le goût poulet, s'il refuse tente une autre marque etc etc).
C'est galère mais ça peut marcher.
Il est essentiel que ton chat s'alimente, un chat qui ne mange plus est en mauvaise position.
CoolRaoul dans son post sur les difficultés qu'il éprouve à alimenter son chat tente de mouiller les croquettes K/D et de les lui mettre dans la gueule une par une je crois, tu devrais le consulter.

Concernant la diarhée, je pense que les autres forumeurs pourront te conseiller.
Tout comme la vomissements, ce n'est pas sans conséquences (notamment sur l'hydratation du minet).
Les vomissements peuvent le pousser à ne pas s'alimenter, je crois qu'il existe des anti vomitifs, il peut aussi avoir des ulcères qui le gènent et le font souffrir au niveau de la bouche, je crois qu'il existe des remèdes contre cela pour améliorer le confort du chat.
L'insuffisance rénale provoque plein de petits problème qui ne font qu'empirer la maladie initiale.

Il est important que tu surveilles l'état général de ton chat, s'il ne s'alimente plus, qu'il semble amorphe, souffrir etc, alors il faudra prendre une décision.
Sinon il faut se battre un maximum, même si ton chat est âgé.
Tant qu'il ne souffre pas, rien n'est perdu.

La constipation de ton chat était certainement du à une déshydratation importante, la mienne en souffrait avant que je lui face des injections en sous cutanée.
D'ailleurs ce genre d'injections, sauf si ton chat est vraiment en très mauvais état, n'est ps une torture pour lui, il s'agit juste de lui injecter un liquide sous la peau, c'est indolore, sauf quand tu en injectes en grande quantité, alors là c'est un peu désagréable car ça lui tire un peu sous la peau pdt qq minutes mais rien de bien vilain.

Les vétérinaires sont souvent pessimistes dans ce genre de situation.
Bon, il faut dire qu'en général, dans telle ou telle situation ils obtiennent tel ou tel résultat, ce qui les pousse à prévoir telle ou telle issue.
Un chat âgé comme le tien, présentant ces symptômes est effectivement, statistiquement, en mauvaise posture.
Maintenant, tout le monde sera d'accord sur ce forum pour te dire que les stastiques en matière d'IRC, tout comme les analyses de sang, sont seulement un indicateur, certainement pas une vérité absolue.

On a souvent des surprises.

Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: vomi, diarrhées, etc, help !

Message par Invité le Mer 13 Aoû - 12:00

rien à ajouter sur ce que vient de t'expliquer dupinket qui justement m'a beaucoup aidée

sauf peut être de voir avec un véto bien sûr d'ajouter du phosphalugel (aide pour les aigreurs d'estomac) qui a réussi à coolraoul en plus avec tous les conseils que m'ont donné ces internautes sur ce site.
j'ai attendu 1h l'effet du phosphalugel pour faire le coup du gavage à la seringue, ml par petit ml.

bon courage, de tout coeur avec toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

par default Re: vomi, diarrhées, etc, help !

Message par Invité le Mer 13 Aoû - 15:36

Merci pour vos réponses.
En fait, mon pb essentiel, pour l'instant, c'est les troubles digestifs (diarrhée, vomissements...) qui me font peine à voir et ... lui font perdre de l'eau.

Là, après 3 jours de perfusion, le lendemain, il bave et est prostré, et ce matin, bave toujours et essaie de nouveau de manger.

Il ne refuse pas de manger : le pb, c'est que ce qu'il mange il le vomit trop souvent, ou alors diarrhée.

Les taux d'urée et créatinine ? J'ai pas les unités, mais urée, environ 820 (pour un taux maxi de 700 et quelques), et créatinine, 24, pour un taux de 18 maxi ?
Avec un pb sur la créatinine : première analyse de la prise de sang, le véto trouve 14, ce qui est un taux tout à fait dans les normes. Puis il est obligé de diluer, car il n'arrive pas à doser les transaminases, et là il trouve ce chiffre de 24 pour créatinine, et ... genre 115 pour les transaminases qui devraient être entre 10 et 100.

Il a rarement eu des taux d'urée plus élevée que la normale (une seule fois, en octobre 2007, chiffre du même ordre que celui ci). La créatinine et les transaminases hors normes, c'est tout à fait nouveau chez lui ... et ça ne me plait pas.

Pour les vomissements le 2e véto vient de lui prescrire nux vomica en homéopathie. Les antivomitifs oraux prescrits par l'autre véto ont probablement comme effet secondaire d'augmenter les pbs de diarrhée ... sans enlever totalement les pbs de vomissements.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum